Des résultats solides
- Rentabilité d’exploitation à 15,7% du chiffre d’affaires
- BNPA* à 2,08 euros
- Forte amélioration du cash-flow opérationnel
Premiers effets encourageants de la stratégie anti-criseAvec des perspectives d’amélioration graduelle du chiffre d’affaires, le groupe aborde le deuxième semestre avec confiance

Commentant ces chiffres, Monsieur Jean-Paul Agon, Directeur Général de L'Oréal, a indiqué :
« Réalisées dans un contexte particulièrement difficile, les performances économiques du groupe au 1er semestre sont robustes et encourageantes. 
L’évolution du chiffre d’affaires est restée au total positive et ré-accélère dans les nouveaux marchés. Par rapport à une base historique record, les résultats financiers sont solides et de bonne qualité, que ce soit en termes de résultat d’exploitation, de résultat net ou de cash flow opérationnel qui est en forte progression. 
Ces résultats confirment la capacité de résistance du modèle économique de L’Oréal et illustrent les premiers effets de la stratégie anti-crise décidée : innovation accessible, ouverture à de nouvelles catégories, accélération de la mondialisation, investissement soutenu en moyens publi-promotionnels et réduction des coûts. 
Ces résultats témoignent également de la capacité d’adaptation de l’entreprise ainsi que de la réactivité et de l’engagement des équipes L’Oréal à travers le monde.
Avec des perspectives d’amélioration graduelle du chiffre d’affaires et malgré un contexte de marché qui demeure incertain, nous abordons le second semestre avec confiance et la volonté de continuer à renforcer nos positions. »

* bénéfice net par action dilué, calculé sur le résultat net hors éléments non récurrents part du groupe.

A – Rappel chiffre d’affaires 1er semestre 2009

- A données publiées, le chiffre d'affaires du groupe, au 30 juin 2009, a atteint 8,77 milliards d'euros en progression de +1,4%. A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, l’évolution du chiffre d'affaires du groupe L’Oréal ressort à -3,2%. L’effet net de changement de structure, du fait principalement des acquisitions d’YSL Beauté, de CollaGenex Pharmaceuticals et de la consolidation à 100 % de Club des Créateurs de Beauté est de +3,6%. Les effets monétaires ont eu un impact positif de +1,0% (sur la base des cours de change actuels, l’impact négatif des effets monétaires s’établirait à -0,7% sur l’ensemble de l’année 2009). La croissance à taux de change constants ressort à +0,4%.

- Le communiqué du 30 juillet 2009 donne une présentation détaillée de l’activité des divisions cosmétiques et des zones géographiques pour le premier semestre 2009. Ce communiqué est disponible sur le site www.loreal-finance.com et téléchargeable à partir de ce site.

- Le tableau du chiffre d’affaires cosmétique par division et par zone géographique est joint en annexe.

B – 1er semestre 2009 : des résultats solides

1) Rentabilité d’Exploitation à 15,7% du Chiffre d’affaires

Compte de résultat consolidé : du chiffre d’affaires au résultat d’exploitation.

En M€ 30.06.08*En % du
chiffre
d'affaires
31.12.08*En % du
chiffre
d'affaires
30.06.09 En % du
chiffre
d'affaires
Evolution
30.06.08
30.06.09
Chiffre d'affaires 8 646,3 100% 17 541,8 100% 8 769,4 100% 1,4%
Coût des ventes -2 476,0 28,6% -5 187,2 29,6% -2 610,1 29,8%  
Marge brute6 170,3 71,4% 12 354,6 70,4% 6 159,3 70,2%  
Frais de R&D-278,8 3,2% -587,5 3,3% -286,9 3,3%  
Frais publi-
promotionnels
-2 567,3 29,7% -5 269,1 30,0% -2 634,5 30,0%  
Frais commerciaux
et administratifs
-1 826,6 21,1% -3 773,4 21,5% -1 864,1 21,3%  
Résultat 
d'exploitation
1 497,7 17,3% 2 724,6 15,5% 1 373,9 15,7% -8,3%

*Les pertes et gains de change, précédemment présentés sur une ligne distincte, ont été reclassés dans les différentes lignes composant le résultat d'exploitation. Le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation restent inchangés.

La marge brute s’élève à 6 159,3 M€ et ressort à 70,2% du chiffre d’affaires, pratiquement stable en pourcentage du chiffre d’affaires par rapport à l’année 2008, et en retrait par rapport au 1er semestre 2008.

Les frais de Recherche et Développement progressent de 2,9%.

Les frais publi-promotionnels s’établissent à 2 634,5 M€. Ils représentent 30,0% du chiffre d’affaires, en hausse de 30 points de base par rapport au premier semestre 2008. Cette progression confirme la mise en place d’un fort soutien publi-promotionnel annoncé dès l’automne 2008.

Les frais commerciaux et administratifs s’élèvent à 1 864,1 M€ et représentent 21,3% du chiffre d’affaires. Ce taux est inférieur à celui de l’ensemble de l’année 2008, et en légère augmentation par rapport au 1er semestre 2008, qui n’intégrait pas YSL Beauté.

Le résultat d’exploitation s’établit à 1 373,9 M€, en baisse de 8,3%, soit à 15,7% du chiffre d’affaires, qui se compare à 15,5% pour l’ensemble de l’année 2008, et 17,3% pour le premier semestre 2008. Celui-ci constituait le niveau le plus élevé historiquement atteint.

2) Résultat d’exploitation par branche et par division

 30.06.200831.12.200830.06.2009
 M€ % CA M€% CAM€% CA
Par division opérationnelle      
Produits Professionnels 263,0 21,1% 518,821,0%232,519,1%
Produits Grand Public* 917,3 21,2% 1 566,418,6%911,620,7%
Produits de Luxe 354,1 19,6% 766,518,4%225,3 11,9%
Cosmétique Active 179,7 24,3% 259,120,1%195,2 27,9%
Total divisions cosmétiques 1 713,7 21,1% 3 110,319,0%1 564,6 19,0%
Non alloué**-236,3 -2,9% -501,9-3,1%-223,9 -2,7%
Total branche cosmétique 1 477,4 18,2% 2 608,415,9%1 340,8 16,3%
The Body Shop0,4 0,1% 36,24,8%6,3 1,9%
Branche dermatologique***19,9 11,2% 80,018,7%26,8 11,6%
Groupe 1 497,7 17,3% 2 724,615,5%1 373,9 15,7%

* Après reclassement de l'activité "Vente à distance" vers la division Produits Grand Public.
** Non Alloué= Frais centraux groupe, recherche fondamentale, stock options et divers. En % du chiffre d’affaires cosmétique.
*** part revenant au Groupe, soit 50 %

Le résultat d’exploitation de la branche cosmétique évolue de manière contrastée par division :
La rentabilité de la Division Produits Professionnels ressort à 19,1% à comparer à 21,1% au 1er semestre 2008.
La rentabilité des Produits Grand Public atteint 20,7%, un niveau très proche de celui du 1er semestre 2008.
La rentabilité de la Division Produits de Luxe, à 11,9%, est significativement inférieure à celle du 1er semestre 2008,  pénalisée par un niveau d’activité difficile, notamment au 1er trimestre 2009, résultant de la contraction des marchés et d’un déstockage important de ses clients distributeurs.
La Division Cosmétique Active a atteint un niveau de rentabilité exceptionnel, à 27,9% du chiffre d’affaires, résultant du phasage des lancements, et donc non extrapolable sur l’ensemble de l’année.
La rentabilité d’exploitation de The Body Shop est légèrement positive, le 1er semestre n’étant pas représentatif de la rentabilité annuelle.
La branche dermatologique, Galderma, a vu sa rentabilité progresser au premier semestre 2009 où elle ressort à 11,6%.

3) Résultat net par action : 2,08€

Compte de résultat consolidé, du résultat d’exploitation au résultat net hors éléments non récurrents.

En M€ 30.06.2008 31.12.2008 30.06.2009 Evolution
30.06.2008
30.06.2009
Résultat d'exploitation1 497,7 2 724,6 1 373,9 -8,3%
Coût de l'endettement financier net-66,7 -174,2 -49,7  
Autres produits et charges financiers-3,1 -7,2 -2,8  
Dividendes Sanofi-Aventis244,8 244,7 260,1  
Résultat avant impôt hors éléments non récurrents1 672,6 2 787,9 1 581,5 -5,4%
Impôt sur les résultats hors éléments non récurrents-414,6 -721,5 -368,3  
Intérêts minoritaires-1,8 -2,7 -2,1  
Résultat net part du groupe hors éléments non récurrents*1 256,2 2 063,6 1 211,0 -3,6%
BNPA** (en euro)2,11 3,49 2,08 -1,5%
Résultat net part du groupe1 255,6 1 948,3 1 083,5  
Résultat net dilué par action part du groupe (€)2,11 3,30 1,86  
Nombre d'actions moyen dilué 595 928 002   590 920 078   583 140 468   

* Le résultat net hors éléments non récurrents part du groupe exclut les plus ou moins values sur cessions d’actifs à long terme, les dépréciations d’actifs, les coûts de restructuration, les effets d’impôts associés et les intérêts minoritaires.
** Part du groupe par action dilué, hors éléments non récurrents.

Le coût de l’endettement financier net est en forte diminution par rapport au 1er semestre 2008. Ceci résulte de la baisse des taux d’intérêt et de la maîtrise des cash-flows.
Le dividende reçu de Sanofi-Aventis au titre de l’exercice 2008 s’élève à 260,1 M€.
Le résultat avant impôts hors éléments non récurrents est en diminution de 5,4%.
L’impôt sur les résultats hors éléments non récurrents se monte à 368,3 M€. Le taux d'impôt, qui n’est pas représentatif du taux annuel, passe de 24,8% au 1er semestre 2008 à 23,3% au 1er semestre 2009.

Le résultat net hors éléments non récurrents part du groupe s’établit à 1 211 M€ en baisse de 3,6%. En intégrant l’effet positif des rachats d’actions effectués en 2008, soit +2,1%, le BNPA s'élève à 2,08€ en baisse de 1,5% par rapport au 1er semestre 2008.

Après prise en compte d’éléments non récurrents – composés des dépréciations d’immobilisations incorporelles pour un total de 42 M€ et de coûts de restructuration pour un montant de 127 M€ – le résultat net part du groupe s’élève à 1 083,5 M€.

4) Forte progression du cash flow opérationnel et bilan robuste

La marge brute d’auto-financement est en légère croissance par rapport au premier semestre 2008. La variation du besoin en fonds de roulement est en amélioration sensible par rapport au 1er semestre 2008. Ceci résulte notamment d’une baisse des stocks et des créances clients de semestre à semestre,  témoignant des efforts de gestion et de la vigilance de nos organisations. Au total, le flux de trésorerie généré par l’activité (voir tableau des flux de trésorerie en annexe 6) progresse fortement à 1 243 M€ à comparer à 903 M€ au 30 juin 2008, soit +38%.

La dette nette ressort à 3,66 milliards d’euros au 30 juin 2009, à comparer à 4,52 milliards d’euros au 30 juin 2008, soit 32% des capitaux propres, contre 42% à fin juin 2008.

La structure du bilan est robuste. Les capitaux propres représentent 52% du total des actifs.

«Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres L’Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L’Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet http://www.loreal-finance.com/.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.»

Contacts à L'Oréal

Actionnaires Individuels et Autorités de Marché
M. Jean Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
[email protected]

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Caroline MILLOT
Tél. : 01.47.56.86.82
[email protected]

Journalistes
Mme Guylaine MERCIER
Tél. : 01.47.56.40.24
[email protected]

Standard
Tél : 01.47.56.70.00

Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, http://www.loreal-finance.com, ou sa version mobile sur votre téléphone portable, http://mobile.loreal-finance.com, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).

Lire le communiqué au format PDF

Extraits des comptes consolidés