Montants
en milliards de F
Progression 1999/1998
Chiffre d'affaires 69,12
+ 14,5 %
Résultat d'exploitation
8,69
+ 18,2 %
Résultat avant impôt 7,76
+ 17 %
Résultat net opérationnel part du groupe
4,21
+ 12,8 %
Bénéfice net par action (en FF) 62,21 FF
+ 12,8 %
Autofinancement
6,77
+ 10,3 %
Capitaux propres
30,1 + 13,7 %
Ratio d’endettement financier (en %) * 15,6 % + 9,8 %
     
* Endettement financier net sur capitaux propres, intérêts minoritaires et provisions

ACTIVITE DU GROUPE EN 1997

Cosmétique

Le chiffre d'affaires consolidé de la branche cosmétique s'est élevé à 56,16 milliards de FF, en progression de 14,6 %. La conquête accélérée de nouveaux marchés, le renforcement des positions de notre filiale américaine, qui s'affirme comme notre deuxième pôle mondial, et le réveil de la croissance en Europe de l'Ouest ont été les moteurs du développement en 1997. La croissance de notre activité cosmétique a été de 9,3 % hors effets monétaires soit, selon nos estimations, supérieure comme les années précédentes à celle du marché mondial.
Notre filiale américaine a affirmé son rôle de deuxième pôle de création après Paris et amplifié le rayonnement international des marques. Son chiffre d'affaires a dépassé 2 milliards de dollars en progression en francs français de près de 23 %. Le groupe, qui réalise à présent le quart de ses ventes de cosmétiques en Amérique du Nord, s'est hissé dans cette zone, et mondialement, aux toutes premières places dans les domaines du maquillage, de la coloration capillaire et du soin de la peau.
Dans plusieurs pays européens, notamment en Grande-Bretagne, les ventes ont progressé à un rythme proche de celui observé sur nos nouveaux marchés. Notre expansion a atteint près de 8 % cette année en Europe de l'Ouest.
Les pays "émergents" représentent déjà plus de 15 % de nos ventes. La conquête de ces marchés s'accélère avec des croissances de 27 % en Asie hors Japon, de 35 % en Amérique Latine, et de 45 % en Europe de l'Est. Malgré les fluctuations que connaissent ces pays, nous croyons fermement à leur développement rapide, en particulier en Asie où le groupe réalise pour le moment moins de 6 % de son chiffre d'affaires cosmétique.
Notre volonté de positionner L'OREAL PARIS parmi les plus grandes marques mondiales s'exprime aux quatre coins du monde par "L’ORÉAL, parce que je le vaux bien". Cette mondialisation dépend des avantages concurrentiels de nos produits. Nous intensifions donc notre effort en recherche et nos laboratoires sont désormais structurés par grands métiers stratégiques.
Pour accompagner son expansion, le groupe a étoffé son outil industriel notamment en Chine, en Pologne et au Brésil. Les efforts en matière d'analyse de la valeur ont été poursuivis.

Dermatologie

Le chiffre d'affaires de cette branche s'est élevé à plus de 1,5 milliards de francs, en progression de 52,6 % (part du groupe = 50 %). Le premier produit issu de la recherche de GALDERMA, Différine, médicament contre l'acné modérée, a pris une part très significative de son marché mondial. Le rachat de la société allemande BASOTHERM a permis de constituer une affaire importante dans ce pays.

Pharmacie

En 1997, le chiffre d'affaires de SYNTHÉLABO s’est élevé à 11,74 milliards de francs, en progression de 12,6 %. Il représente 14 % du chiffre d'affaires consolidé du groupe. La stratégie de SYNTHÉLABO a pour piliers d'une part une recherche de pointe notamment sur ses trois axes principaux (système nerveux central, cardio-vasculaire et médecine interne), d'autre part une implantation commerciale forte en Europe. L’entreprise développe ses activités dans la stimulation cardiaque, le matériel urologique, les médicaments génériques et les produits vendus sans ordonnance.

DIVIDENDE

Le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des Actionnaires la distribution d'un dividende net de 16 F assorti d'un avoir fiscal de 8 F et qui serait mis en paiement le 12 juin 1998. Ce dividende se compare à un dividende net de 14 F versé l'année dernière et s'applique à un nombre de titres inchangé de 67 606 216 actions et certificats d'investissement.