Le Conseil d'Administration de L'OREAL s'est réuni le 26 février 1997 sous la Présidence de M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général, et a pris connaissance des comptes consolidés provisoires du groupe pour l'année 1996.

Au terme d'une année marquée par l'intégration des sociétés MAYBELLINE (Etats-Unis), JADE (Allemagne) et d'INTERBEAUTY (Israël), le chiffre d'affaires consolidé de 1996 s'est élevé à 60,35 milliards de francs, soit une croissance par rapport à 1995 de 13,1 % à données publiées et de 8 % à données comparables.

Le résultat d'exploitation du groupe ressort à 7,36 milliards de francs en progression de 17,5 %. Il se décompose comme suit entre ses trois principales branches :
Résultat d'exploitation
(en millions de FF)
Progression
(en %)
Cosmétique 5 847 MF +15,7%
Pharmacie 1 524 MF + 24,8 %
Dermatologie
55 MF N.S.
Le résultat consolidé avant impôt, participation et plus ou moins values s'élève à 6,63 milliards de francs, en hausse de 12,7 %. Cette progression se réalise en dépit de l'augmentation des charges financières du groupe résultant des acquisitions.

L'impôt sur les sociétés est en augmentation de 14,8 % et la part des minoritaires a également augmenté du fait de la progression des résultats de SYNTHÉLABO. En conséquence, le résultat net opérationnel consolidé part du groupe, servant de référence au calcul du bénéfice net par action, ressort à 3,73 milliards de francs, en progression de 10,3 %.

Le Conseil d'Administration procède au contrôle de ces comptes provisoires en liaison avec les Commissaires aux Comptes et les arrêtera définitivement le 22 avril 1997.