Croissance à deux chiffres du résultat avant impôts pour la 20ème année successive
Nouvelle et forte amélioration de la rentabilité en 2004
Dividende proposé en croissance de + 12,3 %
Lindsay OWEN-JONES présente son plan de succession

- GAINS DE PARTS DE MARCHE ET CROISSANCE SOUTENUE DU CHIFFRE DÂ’AFFAIRES : +6,2% A DONNEES COMPARABLES

- FORTE PROGRESSION DU RESULTAT DÂ’EXPLOITATION : 2 116 M€ SOIT +16,3%

- AMELIORATION DE LA RENTABILITE DANS TOUTES LES ZONES GEOGRAPHIQUES

- RESULTAT AVANT IMPOTS DES SOCIETES INTEGREES : 2 063 M€ SOIT +10,3%

- RESULTAT NET COMPTABLE : 3 626 M€ soit +143%

- PLAN DE RACHAT DÂ’ACTIONS PORTE A 1 250 M€

- PROPOSITION DE NOMINATION DE DEUX NOUVEAUX ADMINISTRATEURS : M. LOUIS SCHWEITZER, PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DE RENAULT et M. WERNER BAUER, DIRECTEUR GENERAL DE NESTLE.

Le Conseil d’Administration de L’Oréal s’est réuni le mercredi 16 février 2005 sous la présidence de M. Lindsay OWEN-JONES et en présence des Commissaires aux Comptes. Le Conseil d’Administration a arrêté les comptes consolidés du groupe et les comptes sociaux de la société mère pour l’exercice 2004. Le Conseil d’Administration a tenu à féliciter le management et les équipes de direction pour cette 20ème année consécutive de croissance à deux chiffres du résultat avant impôts.

Le dividende proposé à lÂ’assemblée générale du 26 avril sera de 0,82 € par action. Le Conseil dÂ’Administration a, par ailleurs, décidé lÂ’extension du plan de rachat dÂ’actions en le portant à 1 250 M€

Commentant ces résultats, Monsieur Lindsay OWEN-JONES Président-directeur général de L’Oréal a déclaré : " En 2004, grâce aux innovations de ses laboratoires et au succès de ses marques, L’Oréal a connu une nouvelle progression de ses ventes, à +6,8% hors effets monétaires, nettement supérieure à la croissance du marché cosmétique.
La stratégie de diversification des circuits et de forte implantation dans les nouveaux marchés en progression rapide a permis une nouvelle année de croissance soutenue. Ce fort développement conjugué à un contrôle rigoureux des coûts, a conduit à une nouvelle amélioration significative de la rentabilité.
La fusion de Sanofi-Synthélabo avec Aventis nous a permis de déconsolider notre participation dans la pharmacie et ainsi de clarifier notre positionnement stratégique sur le métier des cosmétiques. "

Par ailleurs, Monsieur OWEN-JONES a fait part au Conseil d’Administration de ses propositions pour sa succession après les avoir soumises au Comité de Management et de Rémunération.
Monsieur OWEN-JONES proposera au Conseil d’Administration qui suivra l’Assemblée Générale d’avril 2006 de séparer les fonctions de Président de celles de Directeur Général. Il proposera au poste de Directeur Général, Monsieur Jean-Paul AGON, 48 ans, diplômé d’HEC, entré à L’Oréal en 1978, qui a fait toute sa carrière dans le groupe. Successivement Directeur de plusieurs marques et filiales L’Oréal en Europe, Monsieur AGON s’est vu confier en 1997 la Direction et le développement de la Zone Asie. Il est actuellement Président de L’Oréal USA depuis Octobre 2001.

Commentant ces propositions, Monsieur OWEN-JONES a déclaré : " J’ai souhaité organiser une transition harmonieuse et transparente du Management, à l’image de la continuité de nos résultats et de notre stratégie. Il est de mon devoir d’initier cette transition et d’en assurer le succès. Jean-Paul AGON est le candidat idéal. C’est un fédérateur, doté de grandes qualités humaines. Comme moi, il a consacré toute sa carrière à L’OREAL. Il a réussi un parcours riche, varié et sans faute. Il a toute ma confiance. "

Le Conseil d’Administration a approuvé ce projet et, à cette occasion, Madame BETTENCOURT, en tant que Présidente du Comité de Management et de Rémunération a souhaité exprimer à Monsieur OWEN-JONES sa profonde satisfaction sur le fait qu’après tant d’années d’une performance sans cesse renouvelée, il ait, de manière prévoyante, porté ce regard si attentif à l’avenir de l’entreprise et à sa succession.

Monsieur Rainer E. GUT, Vice-Président du Conseil d’Administration, s’est joint aux félicitations de Madame BETTENCOURT et a exprimé sa satisfaction de voir cette transition se réaliser avec Monsieur OWEN-JONES assurant la continuité dans son rôle de Président. Il a exprimé sa confiance et son support à Monsieur Jean-Paul AGON dans sa future fonction de Directeur Général.

Enfin, le Conseil d’Administration a arrêté les projets de résolutions qui seront soumis au vote des actionnaires lors de l’Assemblée Générale Mixte du 26 avril 2005.

L’Assemblée Générale se prononcera sur les comptes de l’exercice 2004, l’affectation du résultat et l’attribution du dividende.

Changements au Conseil dÂ’Administration

Lors de l’Assemblée Générale, le Conseil d’Administration proposera le renouvellement des mandats d’administrateur de :

- Mme Françoise BETTENCOURT MEYERS ;
- M. Peter BRABECK-LETMATHE ;
- M Jean-Pierre MEYERS.

M. François DALLE, Président-directeur général de L’Oréal de 1957 à 1984 et administrateur depuis 1950 n’a pas souhaité le renouvellement de son mandat d’administrateur.
M. OWEN-JONES, au nom du Conseil et en son nom propre, a tenu à lui rendre un hommage particulier et très appuyé pour sa contribution exceptionnelle à la construction du groupe, à sa croissance et à son internationalisation. M. OWEN-JONES a déclaré " Une part majeure de l’histoire de L’OREAL est l’œuvre de François DALLE. "

M. Rainer E. GUT, administrateur de L’Oréal depuis 2000 a souhaité mettre fin à son mandat d'administrateur à l’issue de l’Assemblée Générale du 26 avril 2005. Le Conseil lui a manifesté sa reconnaissance chaleureuse pour la qualité de sa participation et de ses travaux, notamment dans le cadre des comités d’études du Conseil.

Le Conseil proposera à l’Assemblée l’élection de deux nouveaux administrateurs :

M. Louis SCHWEITZER, Président-directeur général de Renault

M. Werner BAUER, Directeur Général de Nestlé SA, en charge de la Recherche et de la Production.

Le texte des projets de résolutions ainsi que les modalités de participation à l’Assemblée Générale du 26 avril 2005 seront indiqués dans l’Avis de Réunion à paraître au Bulletin d’Annonces Légales Obligatoires (BALO) et sur le site financier de L’Oréal, www.loreal-finance.com

Principaux indicateurs annuels

Au 31 décembre 2003
en M €
Au 31 décembre 2004
en M €
Progression
en %
Chiffre d'affaires 14 029 14 534 +3,6
Résultat d'exploitation 1 819 2 116 +16,3
Pertes et gains de changes 144 46 -
Résultat d'exploitation corrigé (1) 1 964 2 161 +10,1
Résultat avant impôts des sociétés intégrées 1 870 2 063 +10,3
Quote part du Résultat net opérationnel des sociétés mises en équivalence (2) 420 292 -
Résultat net opérationnel part du groupe * 1 653 1 656 +0,1
Bénéfice net par action 2,45 2,46 -
Dividende (en euro) 0,73 0,82(3) +12,3
Résultat net comptable part du groupe 1 491 3 626 +143
(1) Résultat d'exploitation incluant les pertes et gains de change
(2) Quote-part des résultats de Sanofi-Synthélabo déconsolidée le 12 août 2004
(3) Dividende proposé à l’Assemblée Générale des actionnaires du 26 avril 2005.

Chiffre d'affaires annuel 2004

Par divisions opérationnelles et par zones géographiques, la progression du chiffre d'affaires est la suivante :
Au 31 décembre 2004
M€ Croissance à données
Comparables Publiées
Par divisions opérationnelles
Produits Professionnels 1 998 +7,6% +5,2%
Produits Grand Public 7 754 +5,8% +3,3%
Produits de Luxe 3 520 +5,2% +2,3%
Cosmétique Active 852 +15,0% +13,8%
Total cosmétique 14220 +6,3% +3,8%
     
Par zones géographiques
Europe de l'Ouest 7 313 +1,1% +1,3%
Amérique du Nord 3 772 +8,1% -0,3%
Reste du monde, dont : 3 135 +18,1% +16,2%
- Asie 1 269 +17,0% +19,3%
- Amérique Latine 724 +16,2% +7,0%
- Europe de l'Est 524 +29,3% +27,3%
- Autres pays 618 +13,9% +13,2%
Total cosmétique 14 220 +6,3% +3,8%
Dermatologie(1) 293 +1,8% -4,3%
Total groupe 14 534 +6,2% +3,6%
(1) Part revenant au groupe, soit 50 % Par Division, le chiffre d'affaires a évolué de la manière suivante :

- La Division Produits Professionnels, dont les produits sont diffusés dans les salons de coiffure, a réalisé une croissance à données comparables de +7,6% soit un rythme supérieur à celui du marché. Cette progression a été soutenue par les lancements de la gamme de soins pour cheveux colorés Kérastase Réflection, de la crème décolorante Platinium de L'Oréal Professionnel et la poursuite de l'internationalisation de Matrix.

- Les ventes de la Division Produits Grand Public sont en croissance de +5,8% à données comparables. La deuxième partie de l'année a bénéficié de l'excellent accueil des derniers lancements tels que, chez L'Oréal Paris, le shampooing Elsève antipelliculaire, Refinish, coffret de micro-dermabrasion pour le visage et le fond de teint Accord Parfait ; chez Garnier, le Kit de coloration Multilights ; dans le maquillage Maybelline, le mascara XXL et le fond de teint Dream Matte Mousse.

- La Division Produits de Luxe progresse de +5,2% à données comparables. Plusieurs succès produits ont contribué à alimenter cette croissance : le parfum Armani Code, les derniers lancements des crèmes Line Peel de Biotherm, Hydra Genius d'Helena Rubinstein et du mascara Hypnose de Lancôme. On note enfin le développement de Kiehl's et de Shu Uemura et le succès des ouvertures de boutiques Lancôme, Biotherm et Kiehl's.

- Cosmétique Active, leader du marché des soins dermo-cosmétiques en pharmacie, confirme sa forte croissance à +15% à données comparables. La réussite des lancements de l'année a largement contribué à cette performance.
Sur le marché en fort développement de la nutri-cosmétique, Innéova renforcé sa position en devenant numéro 1 sur le segment de l'anti-âge et grâce au succès du lancement d'Innéov Masse capillaire.
Dans la Branche Dermatologie, Galderma a réalisé un chiffre d'affaires en croissance de +1,8% à données comparables, en progression modeste due essentiellement à l'atonie du marché de la dermatologie aux Etats-Unis.

Croissance rapide en Amérique du Nord
Développement spectaculaire des nouveaux marchés

- En Amérique du Nord, la progression du chiffre d'affaires a été de +8,1% à données comparables, chacune des trois divisions ayant obtenu d'importants gains de parts de marché.
Les Produits Professionnels ont bénéficié du succès des lancements dans toutes les marques de la Division.
Aux Produits Grand Public, on note la percée de Fructis de Garnier, la progression de L'Oréal Paris et la confirmation par Maybelline de sa position de leader du maquillage populaire.
Les ventes des Produits de Luxe ont été dynamisées par la forte croissance de Kiehl's et de Lancôme, le succès de la nouvelle ligne ArmaniCosmetics et les lancements réussis des parfums Ralph Lauren.

- Les ventes de l'Europe de l'Ouest sont en augmentation de +1,1% à données comparables avec la performance de l'Espagne à +8,6%, du Royaume Uni à +7% ainsi que celle de l'ensemble des Pays Scandinaves.
Les Produits Professionnels ont continué à progresser plus vite que le marché grâce, notamment, aux succès des marques Kérastase et L'Oréal Professionnel.
La Division Produits Grand Public, avec la réussite de ses lancements, devient numéro 1 en valeur sur le marché du soin du visage et augmente de plus d'un point sa part de marché en coloration capillaire.
Les ventes des Produits de Luxe, bien orientées en Grande-Bretagne et en Espagne, ont, en revanche, été contrariées par le déstockage de la distribution sélective en France et en Allemagne.
Cosmétique Active, une nouvelle fois, progresse rapidement tout en gagnant des parts de marché, particulièrement en Allemagne.

- La croissance du Reste du Monde s'est poursuivie à un rythme élevé : +18,1% à données comparables.

- La Zone Asie poursuit la rapide progression de ses ventes à +17% à données comparables. Le chiffre d'affaires de la Chine a quasiment doublé par l'effet de la croissance des marques existantes et des acquisitions Mini Nurse et Yue Sai. L'ensemble du monde chinois est en croissance rapide avec Hong-Kong à +36% à données comparables et Taiwan à +22%. Par ailleurs, la Malaisie, la Thaïlande et Singapour sont également en forte progression.

- Le chiffre d'affaires de l'Amérique Latine, à +16,2% à données comparables, a été soutenu par la croissance de toutes les Divisions avec le Mexique à +12,6% et le Brésil à +12,5%. L'Argentine à +23%, à données comparables, confirme son redressement.

- L'Europe de l'Est est en croissance très rapide à +29,3% à données comparables avec la Russie à +42% et la Pologne à +18%. La République Tchèque, à +20% à données comparables, a profité du succès du shampooing Elsève devenu leader sur son marché.

- Les ventes dans l'ensemble des Autres Pays sont en croissance soutenue à +13,9% à données comparables. On distingue particulièrement les performances de l'Inde à +46%, de l'Australie à +14% et de la Turquie à +26%.

Forte progression de la rentabilité d’exploitation : + 16,3 %

Le résultat d’exploitation a fortement progressé à +16,3%, en croissance très supérieure à celle du chiffre d’affaires publié affecté par l’impact négatif des changes.

La poursuite des efforts de rationalisation industrielle a permis une nouvelle amélioration du poste achats, en augmentation inférieure à celle du chiffre d’affaires.
La maîtrise des effectifs en Europe et aux Etats-Unis a contribué à la diminution des charges de personnel en pourcentage du chiffre d’affaires.
Les charges externes ont augmenté de 1,7%. Cette évolution modeste résulte d’une part de la maîtrise des frais de fonctionnement, et d’autre part d’une activité moindre au second semestre sur les lancements de parfums, très consommateurs de publicité. Enfin, l’évolution du mix entre des activités qui, par construction, ont des taux de charges externes très différents, a contribué à cette faible augmentation.

Au total, le résultat d'exploitation progresse de +16,3%, pour atteindre 14,6% du chiffre d’affaires.
Les gains de changes s’élèvent à 46 M€, comparés à 144 M€ à fin décembre 2003. De ce fait, le résultat dÂ’exploitation corrigé ressort à 2 161 M€ en augmentation de +10,1%.

Le résultat dÂ’exploitation corrigé de la Branche Cosmétique s’élève à 2 099 M€ soit 14,8% du chiffre dÂ’affaires, en très forte progression par rapport à lÂ’année 2003 où il s’établissait à 13,9%.

Amélioration de la rentabilité dans toutes les zones géographiques

Branche Cosmétique
Résultat d'exploitation corrigé par zone géographique
(en % du chiffre d'affaires)
  2003 2004
Europe de l’Ouest 14,8 15,3
Amérique du Nord 12,9 13,5
Reste du Monde 10,2 10,4
Total des Zones 13,4 13,7
Non alloué (1) +0,5 +1,0
Total Cosmétique 13,9 14,8
(1) Ce chiffre correspond au solde entre les dépenses et les recettes centrales non directement imputables à une zone

La faible progression des ventes de la Branche Dermatologie sur deux de ses marchés principaux (Etats-Unis et Allemagne) et la baisse du dollar contre l’euro entraînent une légère baisse du résultat d’exploitation corrigé à 17,2 % du chiffre d’affaires.

Résultat avant impôts en croissance de + 10,3 %

Les charges et produits financiers, à 99 M€, sont stables. Le coût financier inhérent aux acquisitions ainsi quÂ’au plan de rachat dÂ’actions a été compensé par des flux positifs et des taux dÂ’intérêts favorables.
Ainsi, le résultat avant impôts des sociétés intégrées ressort à 2 063 M€ en croissance de + 10,3 %.

Déconsolidation de Sanofi-Synthélabo

La quote-part du résultat de Sanofi-Synthélabo revenant à LÂ’Oréal pour 2004 (jusquÂ’au 12 août) sÂ’est élevée à 292 M€, à comparer à 420 M€ en 2003.
En raison de la dilution de sa participation résultant du rapprochement de Sanofi-Synthélabo avec Aventis, le résultat net comptable intègre un "profit de dilution" d'un montant de 2,2 milliards d'euros. En 2005, le groupe enregistrera sa quote part des dividendes de Sanofi-Aventis.

Résultat net

Au total, le résultat net opérationnel part du groupe sÂ’est élevé à 1 656 M€, stable par rapport à 2003 du fait de la déconsolidation de Sanofi-Synthélabo.
Le résultat net comptable est en progression exceptionnelle à + 143 %.

Nouvelle augmentation du dividende

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale, du 26 avril 2005, un dividende de 0,82 euro par action, en augmentation de + 12,3 %. Le dividende sera mis en paiement le mercredi 11 mai 2005.

Calendrier IFRS

Les travaux de changements de référentiel sont en cours de finalisation et L’Oréal a souhaité publier, sans attendre, ses résultats annuels 2004 en normes françaises dès le 17 février 2005.
Les effets de ce changement de normes comptables ainsi que les résultats 2004, établis en normes IFRS et audités, seront présentés lors d’une réunion d’information spécifique fin avril 2005.
Enfin, le 2 septembre 2005, les résultats semestriels audités seront présentés selon les normes IFRS.




* Le résultat net opérationnel est le résultat après impôts des sociétés intégrées et inclut la quote-part des sociétés mises en équivalence. Il exclut les dotations/reprises de provisions
sur actions auto-détenues, les plus ou moins values sur actifs immobilisés, les coûts de restructuration et les dotations aux amortissements des écarts d’acquisitions. Il est le niveau le plus significatif de la performance récurrente du groupe et constitue, sans changement, depuis de très nombreuses années, la base sur laquelle L’Oréal calcule le Bénéfice Net Par Action. Il est également retenu par la très grande majorité des observateurs financiers.

** La croissance à données comparables s’entend à structure et taux de change identiques..

"Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres L’Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L’Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des Marchés Financiers [également disponibles en version anglaise sur notre site Internet www.loreal-finance.com].
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations."

Contacts à L'Oréal

Actionnaires et Autorités de Marché
M. Jean-Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
http://www.loreal-finance.com

Analystes et Investisseurs Institutionnels
Mme Caroline MILLOT
Tél. : 01.47.56.86.82
Fax : 01.47.56.80.02

Journalistes
M. Lorrain KRESSMANN
Tél. : 01.47.56.40.24
http://www.loreal.com

Publicité financière parue dans la presse

08/04/05 : comptes sociaux et consolidés
(BALO du 08/04/05, page 5603)