Résultats 2000 : une nouvelle année de forte croissance Résultat net opérationnel part du groupe : + 24,2 %

Résultats 2000 : une nouvelle année de forte croissance

Résultat net opérationnel part du groupe : + 24,2 %

Le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 12,7 milliards d'euros. Sa croissance a été de 17,9 % par rapport à 1999.

Le résultat net opérationnel part du groupe (1), servant au calcul du bénéfice net par action, s'est élevé à 1 027,8 millions d'euros, en progression de 24,2 %.


Pour M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général de L'Oréal, " 2000 a été une année historique : L'Oréal réalise un record absolu en terme de croissance du résultat, la plus élevée depuis près de 20 ans. De même, les ventes du groupe ont connu leur plus forte progression depuis l'intégration de nos affaires américaines en 1994 ".

(1) Comptes provisoires

Faits marquants 2000

· Le succès de nouveaux " produits stars " issus de la recherche du groupe,
· Le développement international accéléré des marques stratégiques, notamment au Japon, en Amérique du Nord et sur plusieurs nouveaux marchés où elles réalisent d'importantes percées,
· Plusieurs acquisitions et alliances stratégiques qui sont une nouvelle source de croissance pour L'Oréal,
· Une nouvelle amélioration des marges,
· Une excellente contribution des sociétés mises en équivalence.

Le succès des produits stars

Les marques du groupe ont lancé avec succès de nombreux produits stars parmi lesquels le rouge à lèvres Water Shine et le mascara Full n'Soft de Maybelline, le soin de la peau Age Perfect de L'Oréal Paris, la ligne de produits coiffants Fructis Style des Laboratoires Garnier, la gamme de coloration Maji-Contrast de L'Oréal Professionnel, les parfums Ralph de Ralph Lauren et Miracle de Lancôme. Les produits de soin de la peau Vinéfit de Lancôme et Nutrilogie de Vichy. Enfin, une ligne de maquillage sous la marque Giorgio Armani.

Ces produits sont issus des innovations de la Recherche L'Oréal dont les budgets ont, une nouvelle fois, progressé plus rapidement que le chiffre d'affaires.

Le développement international accéléré des marques du groupe

Le groupe L'Oréal a continué à internationaliser ses marques stratégiques à un rythme accéléré. Celles-ci ont réalisé des percées sur plusieurs marchés :

· Au Japon, 3ème marché cosmétique mondial, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 46 % grâce notamment au succès de Maybelline qui a pris, à la fin de l'année dernière, la première place du marché du maquillage, toutes catégories confondues.

· En Amérique du Nord, les ventes ont progressé de 31,4 %, notamment aux Etats-Unis où le chiffre d'affaires du groupe a, pour la première fois, dépassé les 3 milliards de dollars.

· Enfin, le groupe a connu des réussites spectaculaires sur de nombreux marchés comme en Corée (+ 70 %), en Pologne (+ 41 %), en Russie (+ 47 %), en Turquie (+ 28 %) ou au Brésil (+ 44 %).

Des acquisitions stratégiques

Plusieurs acquisitions, concrétisées en 2000, offrent au groupe un potentiel de développement exceptionnel.

· 3 marques américaines : CARSON inc, n°1 mondial des produits cosmétiques ethniques solidement installé aux Etats-Unis et en Afrique du Sud, MATRIX ESSENTIALS, leader nord-américain des produits capillaires professionnels, et KIEHL'S, marque très sélective de produits de soins de renommée mondiale, créée à New York en 1851.

· 2 acquisitions de marques locales : les Laboratoires YLANG SA, leader du maquillage de grande diffusion en Argentine et RESPONS, l'une des trois premières marques de soins capillaires en Scandinavie.

· Une alliance stratégique avec SHU UEMURA, marque japonaise pionnière dans l'art du maquillage et du soin, qui devient la première marque d'origine asiatique dans le portefeuille de signatures de L'Oréal. La participation dans SHU UEMURA sera consolidée à partir du 1er janvier 2001.

Une nouvelle amélioration des marges

Le résultat d'exploitation corrigé progresse de 20,4 % à 1 481,3 millions d'euros. Il représente 11,7 % du chiffre d'affaires consolidé, contre 11,4 % en 1999.

Les principales branches du groupe ont contribué à cette amélioration :


Résultat d'exploitation corrigé (¹) (²) par branche
  Au 31 décembre 2000 En % du C.A. Progression
Cosmétique 1 426,3 MEuros 11,6 % + 19,3 %
Dermatologie(³) 57,3 MEuros 21,8 % + 45,2 %
Total consolidé 1 481,3 MEuros 11,7 % + 20,4 %
(¹) Comptes provisoires
(²) C'est-à-dire incluant les pertes et gains de change
(³) Part revenant au groupe soit 50 %
La charge financière nette, hors pertes et gains de change, s'est élevée à 159,3 millions d'euros contre 104,7 millions d'euros en 1999, compte tenu du financement des acquisitions, réalisée pour l'essentiel au 2ème semestre. Conformément aux indications données en septembre 2000, ces acquisitions ont eu un léger impact sur le résultat.

De ce fait, le résultat consolidé avant impôt est en progression de 17,5 % à 1 322 millions d'euros.

L'impôt sur les sociétés au niveau du groupe est de 488,6 millions d'euros, en progression de 14 %.

Le résultat net opérationnel des sociétés intégrées est de 833,5 millions d'euros en hausse de 19,7 %.

Une excellente contribution des sociétés mises en équivalence

La quote part dans les résultats des sociétés mises en équivalence s'est élevée à 199,9 millions d'euros. SANOFI-SYNTHELABO a contribué aux résultats consolidés pour 187,1 millions d'euros, soit une croissance de 45,7 %. Ces performances illustrent la pleine réussite de la fusion intervenue en 1999.

  Principaux indicateurs annuels du groupe (¹)
  au 31 Décembre 1999 nouveau référentiel (4) en millions d'euros au 31 Décembre 2000 en millions d'euros Progression en %
Chiffre d'affaires consolidé 10 750,7 12 671,2 + 17,9 %
Résultat d'exploitation (4) 1 265,9 1 540,8 + 21,7 %
Résultat d'exploitation corrigé (2) (4) 1 229,9 1 481,3 + 20,4 %
Résultat avant impôt des sociétés intégrées (4) 1 125,3 1 322,1 + 17,5 %
Résultat net opérationnel des sociétés intégrées 696,6 833,5 + 19,7 %
Quote part du résultat net opérationnel des sociétés mises en équivalence 136,5 199,9 + 46,5 %
Résultat net opérationnel part du groupe 827,4 1 027,8 + 24,2 %
Bénéfice Net par Action (en Euros) 1,22 1,52 + 24,2 %
(¹) Comptes provisoires.
(²) C'est-à-dire incluant les pertes et gains de change.
(4) L'application du Règlement CRC 99-02 a amené le reclassement de la participation des salariés en charges de personnel, et des charges et produits exceptionnels à caractère opérationnel dans les autres charges et produits d'exploitation.
Le Conseil d'Administration a examiné le 21 février 2001 ces comptes provisoires en liaison avec les Commissaires aux Comptes et les arrêtera le 28 mars 2001.