Résultat du 1er semestre 2002 en forte hausse : Résultat net opérationnel part du groupe : + 29,6%

  • Le chiffre d'affaires consolidé du groupe au 30 juin 2002 s'est élevé à 7,4 milliards d'euros. Sa croissance a été de +5,6 % par rapport au 1er semestre 2001 en données consolidées et 8,6 % en données comparables.


  • Le résultat net opérationnel part du groupe, servant au calcul du bénéfice net par action, s'est élevé à 761,1 millions d'euros, en progression de 29,6 %. Ce résultat ne comprend pas les éléments non récurrents.


M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général de L'Oréal, a déclaré : "La forte croissance interne du chiffre d'affaires, associée à des gains de productivité, et la maîtrise des risques de change se sont traduites par une amélioration sensible des marges. Sans être extrapolables, ces résultats du premier semestre nous paraissent extrêmement encourageants. Notre confiance quant aux résultats pour l'ensemble de l'année en est renforcée : 2002, malgré les aléas de conjoncture, devrait être une très bonne année pour L'Oréal."


Chiffre d'affaires en forte croissance

Réussite exceptionnelle des nouveaux produits

De nombreux produits lancés au cours des 12 derniers mois ont connu un succès exceptionnel, notamment :
  • Pour la Division des Produits Grand Public, Fructis Style de Garnier, les lignes de soin du visage Visible Results et le mascara Cil Architecte de L'Oréal Paris, ainsi que le rouge à lèvres Water Shine Diamonds de Maybelline.

  • Pour la division des Produits de luxe, le parfum Armani Mania qui conforte le leadership de la marque Giorgio Armani sur le marché des parfums masculins, les gammes de soin de la peau Absolue yeux de Lancôme, Source Thérapie de Biotherm et Prodigy de Helena Rubinstein.

  • Le soin de la peau Oligo 25 de Vichy dans le circuit des pharmacies.

  • Pour les produits professionnels distribués dans les salons de coiffure, la gamme de soin du cheveu Sleek Look de Matrix qui incorpore les technologies du groupe dans cette marque acquise récemment et la coloration Majirouge Mix Plus de L'Oréal Professionnel.

Une activité soutenue dans toutes les Divisions

Au 30 juin 2002
(en millions d'euros)
Progression en données comparables Progression en données consolidées
Produits Grand Public 4 009 + 9,1% + 6,6%
Produits de Luxe 1 757 + 5,5% + 3,8%
Produits Professionnels 983 + 9,3% + 6,6%
Cosmétique Active 404 + 12,0% + 9,4%
Ventes à distance et
Autres
57 + 15,7% + 12,8%
Total cosmétique 7 210 + 8,4% + 6,1%
Bonne croissance en Europe de l'Ouest :

L'Europe de l'Ouest, qui représente un peu moins de la moitié du chiffre d'affaires cosmétique, a connu une belle progression de ses ventes (6,4%) avec des performances encourageantes en Grande-Bretagne (14,4%) ou en Espagne (9%), mais aussi en Allemagne (5,6%) et en France (4,5%).

Fort dynamisme sur les nouveaux marchés :

Les "relais de croissance" géographiques du groupe ont à nouveau montré leur très grand potentiel. Des progressions très significatives ont été réalisées dans des pays d'Asie comme la Chine (64%), la Corée (35%) ou la Thaïlande (33%), mais aussi en Amérique latine, notamment au Brésil (26%) ou au Mexique (16%), ou encore en Afrique du sud (33%).

Les ventes ont progressé de 63% en Russie après deux années de très forte croissance (52% en 2001, 47% en 2000). Par ailleurs, de nombreuses percées sont à signaler en Hongrie (13%), en République Tchèque (16%), en Roumanie (40%), en Slovaquie (30%) et en Slovénie (79%).
Au 30 juin 2002 (en millions d'euros) Progression en données comparables Progression en données consolidées
Europe de l'Ouest 3 678,7 + 6,4% + 6,2 %
Amérique du Nord 2 140,7 + 4,0 % + 1,7 %
Reste du Monde 1 390,4 + 22,8 % + 13,3 %
Total cosmétique 7 209,8 + 8,4% + 6,1 %
Forte hausse du résultat d'exploitation

Le résultat d'exploitation corrigé, c'est-à-dire incluant les pertes et gains de change, progresse de 27,2% à 1 036 millions d'euros. Il représente 14,1% du chiffre d'affaires consolidé, contre 11,7 % à fin juin 2001. La forte croissance du chiffre d'affaires, associée aux gains de productivité, ainsi que la maîtrise des risques de change ont permis cette très sensible amélioration des marges d'exploitation.
Résultat d'exploitation corrigé par branche
  Au 30 juin 2001 Au 30 juin 2002 En % du CA
Cosmétique 790,3 M€ 1007,5 M€ 14,0 %
Dermatologie (1) 25,7 M€ 23,7 M€ 15,4 %
Total consolidé 814,4 M€ 1036,0 M€ 14,1 %
Croissance = + 27,2%
(1) Part revenant au groupe, soit 50%.
Les charges et provisions financières nettes, hors pertes et gains de change, se sont élevées à 112 millions d'euros contre 87,3 millions d'euros à fin juin 2001.
De ce fait, le résultat avant impôt des sociétés intégrées s'est élevé à 924,0 millions d'euros, en progression de 27,1 %.

L'impôt sur les sociétés au niveau du groupe est de 319,7 millions d'euros, en croissance de 22,3%.

Le résultat net opérationnel des sociétés intégrées est donc de 604,3 millions d'euros, en hausse de 29,8%.


Bonne contribution de SANOFI-SYNTHELABO

La quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence s'est élevée à 161,9 millions d'euros. Il s'agit essentiellement de SANOFI-SYNTHELABO qui a contribué aux résultats consolidés pour 161,7 millions d'euros, soit une croissance de 28,6 %.
Principaux indicateurs semestriels
  Au 30 juin 2001 au 30 juin 2002 Progression
  en millions d'euros  
Chiffre d'affaires consolidé 6 978,3 7 371,3 + 5,6 %
Résultat d'exploitation 792,4 1 017,0 + 28,4 %
Résultat d'exploitation corrigé (2) 814,4 1 036,0 + 27,2 %
Résultat avant impôt des sociétés intégrées 727,1 924,0 + 27,1 %
Résultat net opérationnel des sociétés intégrées 465,7 604,3 + 29,8 %
Quote part du Résultat net opérationnel des sociétés mises en équivalence 126,2 161,9 + 28,3 %
Résultat net opérationnel 591,9 766,3 + 29,5%
Résultat net opérationnel part du groupe 587,1 761,1 + 29,6 %
Le Résultat net comptable part du groupe a atteint 713,3 millions d'euros, en croissance de 1,8%. L'an dernier, le Résultat net comptable part du groupe incluait la plus-value nette résultant de la cession de la participation dans Marie-Claire et dans Lanvin.

(2) Résultat d'exploitation incluant les pertes et gains de change.