L'Oréal acquiert la marque de cosmétiques de luxe Kiehl's

Le groupe L’Oréal, numéro 1 mondial des cosmétiques, et la société Kiehl’s Since 1851, viennent de signer un accord aux termes duquel L’Oréal acquiert, via sa filiale américaine Cosmair, la société Kiehl’s. Fondée il y a près de 150 ans, Kiehl’s est une société cosmétique familiale, reconnue pour l’excellence technique de ses produits et la qualité du service personnalisé au consommateur.

Créée en 1851, Kiehl’s était, à l’origine, une pharmacie basée à New York. La société s’est forgé une image de marque unique dans le domaine des cosmétiques de luxe. Aujourd’hui, Kiehl’s est dirigée par Jami Morse Heidegger - dont le grand-père avait racheté l’entreprise à son fondateur en 1921- et son mari Klaus Heidegger.

La marque est distribuée dans sa boutique de New York, devenue l’un des endroits incontournables de la ville. Ses produits sont également en vente dans un nombre limité de grands magasins comme Bergdorf Goodman, Neiman Marcus, Saks Fifth Avenue et Barney’s. Kiehl’s distribue également ses produits au Royaume-Uni, en France et en Asie.

« L’Oréal est le meilleur partenaire pour assurer le développement de Kiehl’s », a indiqué Jami Morse Heidegger. « Après des années de croissance, notre affaire est prête à franchir une nouvelle étape de son expansion. L’engagement de L’Oréal pour la qualité et l’excellence reflète notre propre philosophie. Ce rapprochement nous permettra de préserver les valeurs fondamentales et l’esprit de notre marque. Grâce à la technologie de L’Oréal, nous pourrons améliorer encore et étendre nos gammes de produits. Nous sommes enchantés de nous associer à leurs équipes pour concrétiser cette ambition ».

« Nous avons énormément d’admiration pour le travail accompli par les Heidegger», a déclaré Guy Peyrelongue, Président directeur général de Cosmair. « L’Oréal et Kiehl’s possèdent en commun une longue tradition de qualité et d’écoute des consommateurs ».

Pour Gilles Weil, Vice-Président de L’Oréal, en charge de la Division Produits de Luxe : «nous sommes très heureux d’accueillir la marque Kiehl’s au sein de notre Division ; son approche originale sur ce marché apporte un complément idéal pour nos marques de luxe. Cette société dispose d’un potentiel de développement tout à fait exceptionnel aux Etats-Unis et dans le monde entier».

En mettant l’accent sur le marketing relationnel et une politique d’échantillonnage, Kiehl’s a su s’attacher une clientèle fidèle à ses produits de prestige tant dans le capillaire que dans le soin de la peau. C’est ce modèle de gestion et la personnalité des Heidegger qui ont assuré le succès de Kiehl’s dont le chiffre d’affaires 2000 est estimé à 40 millions de dollars.



Jami Morse Heidegger et Klaus Heidegger resteront co-présidents de la société qui deviendra un département à part entière de Cosmair, placé sous l’autorité de Philip Shearer, président de la Division des Produits de Luxe de la filiale américaine de L’Oréal.

L’aboutissement de cette opération reste soumis à l’expiration du délai requis par le Hart-Scott-Rodino Act (réglementation anti-trust américaine).