Forte progression des résultats annuels 2007

Croissance du chiffre dÂ’affaires : +8,1%
Amélioration importante du résultat d’exploitation : +11,3%
Croissance forte du résultat net par action (1) : +13,0%
Progression exceptionnelle du résultat net part du groupe : +28,9%
Dividende(2) en forte augmentation : +16,9%

- Le Conseil d’Administration de L’Oréal s’est réuni le 13 février 2008 sous la Présidence de Sir Lindsay Owen-Jones et en présence des Commissaires aux Comptes. Le Conseil a arrêté les comptes consolidés et les comptes sociaux pour l’exercice 2007.

Commentant les résultats annuels, Monsieur Jean-Paul Agon, Directeur Général de L'Oréal, a indiqué :
« La croissance du chiffre d’affaires du Groupe s’est accélérée significativement en 2007 pour atteindre +8%, à données comparables, soit un rythme nettement supérieur à celui du marché cosmétique mondial ; toutes les divisions ont gagné des parts de marché et le Groupe a amélioré ses positions sur tous les continents.
Les résultats du Groupe ont à nouveau progressé de manière importante et très qualitative.
A périmètre identique(3), la rentabilité opérationnelle a progressé de 90 points de base grâce à une amélioration de la marge brute et à un strict contrôle des frais.
Toutes les divisions et toutes les zones ont contribué à cette performance. La rentabilité de la zone Reste du Monde a considérablement progressé ; en valeur absolue, elle a atteint le même niveau que l’Amérique du Nord.
Malgré l’impact négatif des effets de changes qui s’est accentué au dernier trimestre, le résultat net par action marque une très belle progression à +13%. A taux de changes comparables, cette progression aurait été de +15,9%.
En ce qui concerne 2008 nous sommes optimistes malgré l’environnement économique incertain. En effet : notre activité s’est toujours révélée très résistante dans les périodes de crise, nous avons l’ambition de continuer à gagner des positions et à croître plus vite que le marché, et le poids maintenant important de notre chiffre d’affaires dans les marchés nouveaux et très porteurs agit comme un puissant relais pour notre croissance globale. Nous sommes ainsi confiants dans notre capacité à réaliser à nouveau en 2008 une croissance du chiffre d’affaires dans la fourchette de nos objectifs de +6 à +8% à données comparables.
»

- Par ailleurs, le Conseil dÂ’Administration a décidé de proposer à lÂ’Assemblée Générale du 22 avril 2008, le versement dÂ’un dividende de 1,38 € par action, en augmentation de + 16,9% par rapport à 2006.

A l’issue du Conseil, Sir Lindsay Owen-Jones a déclaré : « 2007 marque une nouvelle et très belle progression des résultats du Groupe et traduit la qualité de la direction de Jean-Paul Agon et de ses équipes.
Le niveau des résultats obtenus nous permet de proposer à l’Assemblée Générale une nouvelle et importante augmentation du dividende ; en cinq ans celui-ci aura plus que doublé. C’est une nouvelle preuve de confiance pour l’année qui vient
».


(1) Résultat net par action dilué calculé sur le résultat net hors éléments non récurrents part du groupe.
(2) Dividende proposé à l’Assemblée Générale des actionnaires du 22 avril 2008.
(3) Périmètre identique : hors The Body Shop, hors distribution professionnelle aux coiffeurs aux Etats-Unis.

Chiffre dÂ’affaires en croissance de +8,1%

- Le chiffre d'affaires du groupe L'Oréal, au 31 décembre 2007, a atteint 17,1 milliards d'euros en progression de +8,1 % à données publiées.
A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, l’augmentation du chiffre d'affaires du groupe ressort à + 8,0 %.
LÂ’effet de changement de structure, du fait des acquisitions de The Body Shop, Sanoflore, Beauty Alliance, PureOlogy et MalyÂ’s West est de + 3,6%.
L'impact négatif des effets monétaires s'établit à - 3,5% sur l'ensemble de l'année 2007.
La croissance hors effets de change ressort à + 11,6%.

- Le communiqué du 24 janvier 2008 donne une présentation détaillée de l’activité des divisions cosmétiques et des zones géographiques pour l’exercice 2007. Ce communiqué est disponible et téléchargeable sur le site www.loreal-finance.com.

- Le tableau de chiffre d’affaires par branche, division et zone géographique est joint en annexe I.

Forte amélioration de la Rentabilité d’Exploitation à périmètre d’activité identique

Le groupe a intégré pour la première fois en 2007, en année pleine, The Body Shop ainsi que les distributeurs de produits professionnels aux salons de coiffure américains.
Afin d’améliorer la lisibilité et la comparabilité des performances du groupe, le tableau ci-dessous présente le compte de résultat consolidé hors The Body Shop et hors distributeurs de produits professionnels. En effet, ces deux activités ont une structure de compte d’exploitation différente de celle du Groupe L’Oréal.

Compte de résultat consolidé hors The Body Shop et hors distributeurs professionnels américains

En M€ 31.12.2006
hors
The Body Shop
En % du chiffre d'affaires 31.12.2007
hors
The Body Shop
hors distributeurs professionnels USA
En % du chiffre d'affaires  
Chiffre d'affaires 15 355 100 % 16 110 100 %  
Coût des ventes - 4 414 28,7 % -4 592 28,5 %  
Marge brute 10 941 71,3 % 11 518 71,5 % + 20 points de base
Frais de recherche et développement - 531 3,5 % -557 3,5 %  
Frais publi-promotionnels  - 4 718 30,7 % -4 950 30,7 %  
Frais commerciaux et administratifs - 3 153 20,5 % -3 259 20,2 %  
Pertes et gains de change  - 56 0,4% 10 0,1 %  
Résultat d'exploitation 2 483 16,2% 2 762 17,1 % + 90 points de base
Hors The Body Shop et hors distributeurs professionnels aux USA, le chiffre d’affaires s’est élevé à 16 110 millions d’euros.

La marge brute ressort à 71,5% du chiffre d'affaires, en progression de 20 points de base par rapport à l'année 2006. Cette amélioration apparaît de façon encore plus nette lorsqu’on alloue à la marge brute la partie des pertes et gains de change qui lui revient en 2007 et en 2006, soit 78% du total. Retraitée de ce facteur, la marge brute est en progression de 50 points de base par rapport à 2006, illustrant le travail permanent de valorisation des produits, l’effort constant de productivité des usines et la maîtrise des achats d’ingrédients et de packaging.

Les frais de recherche et développement sont restés stables en pourcentage du chiffre d’affaires à 3,5%.

Les frais publi-promotionnels ont représenté, en 2007, 30,7% du chiffre d’affaires, un niveau équivalent à 2006. Cette stabilité résulte à la fois de l’accroissement des volumes investis, d’une amélioration de la gestion des frais et de meilleures conditions d’achats dans les médias.

Les frais commerciaux et administratifs ont représenté 20,2% du chiffre d’affaires, à comparer à 20,5 % en 2006. Cette nouvelle amélioration résulte d'efforts soutenus, d’organisation, de réduction des coûts et d’optimisation des achats.

Le résultat d’exploitation s’est élevé à 2 762 millions d’euros en croissance de 11,3%. Il s’établit à 17,1% du chiffre d’affaires faisant ressortir une nouvelle et forte amélioration de la rentabilité.


Compte de résultat consolidé 2007
du chiffre d’affaires au résultat d’exploitation
(incluant The Body Shop en 2006 et 2007 et les distributeurs professionnels aux USA en 2007).
En M€ 31.12.2006 En % du chiffre d'affaires 31.12.2007 En % du chiffre d'affaires Evolution
Chiffre d'affaires 15 790 100% 17 063 100% +8,1%
Coût des ventes - 4 569 28,9% -4 941 29,0% +8,1%
Marge brute 11 221 71,1% 12 122 71,0% +8,0%
Frais de recherche et développement - 533 3,4% -560 3,3% +5,1%
Frais publi-promotionnels - 4 783 30,3% -5 127 30,0% +7,2%
Frais commerciaux et administratifs - 3 309 21,0% -3 618 21,2% +9,3%
Pertes et gains de change - 55 - 0,3% +10 0,1% ns
Résultat d'exploitation 2 541 16,1% 2 827 16,6% +11,3%
Au total, l’exploitation du groupe, incluant The Body Shop et les distributeurs professionnels aux USA, peut se résumer ainsi :
- Le chiffre dÂ’affaires atteint 17 063 millions dÂ’euros, en progression de + 8,1%.
- La marge brute s’élève à 12 122 millions d’euros, en croissance de + 8,0%.
- Le résultat d’exploitation, à 16,6% du chiffre d’affaires en 2007, est en augmentation de 11,3%, soit une forte amélioration de 50 points de base.

Bonne contribution de toutes les divisions cosmétiques

Résultat d’exploitation par branche et par division

M€ 2006 %CA 2006 M€ 2007 %CA 2007
Par division opérationnelle
Produits Professionnels 443 20,8 % 502 21,0 %
Produits Grand Public 1 421 18,0 % 1 582 19,1 %
Produits de Luxe 776 20,6 % 844 21,5 %
Cosmétique Active 221 19,6 % 256 20,5 %
Total divisions cosmétiques 2 860 19,1 % 3 180 20,0 %
Non alloué(1) - 437 2,9 % -479 3,0 %
Total branche cosmétique 2 423 16,1 % 2 701 17,0 %
The Body Shop 58 13,4 % 64 8,1 %
Branche dermatologique(2) 59 17,3 % 62 16,9 %
Groupe 2 541 16,1 % 2 827 16,6 %
(1) Non Alloué= Frais centraux groupe, recherche fondamentale, stock options et divers. En % du Chiffre d’affaires total
(2) part revenant au Groupe, soit 50 %


Chacune des divisions cosmétiques a vu sa rentabilité croître de manière soutenue en 2007.

L’évolution de la rentabilité de The Body Shop n’est pas comparable d’une année sur l’autre puisque cette activité n’a été consolidée qu’au deuxième semestre 2006 et que, chaque année, la presque totalité de son profit est réalisée au deuxième semestre.

La branche dermatologique -Galderma- a vu sa rentabilité décroître légèrement, à 16,9 % du chiffre d'affaires, conséquence de décisions d’investissements soutenus en Recherche au premier semestre 2007.

Forte augmentation de la rentabilité de toutes les zones géographiques,
en particulier le Reste du Monde

Branche Cosmétique : Résultat d’Exploitation des Zones Géographiques

Résultat d'exploitation
M€ 2006
Résultat d'exploitation
%CA 2006
Résultat d'exploitation
M€ 2007
Résultat d'exploitation
%CA 2007
Europe de l'Ouest 1 527 21,8 % 1 633 22,5 %
Amérique du Nord 744 18,8 % 773 19,3 %
Reste du monde 589 14,5 % 774 16,6 %
Total des zones cosmétiques 2 860 19,1 % 3 180 20,0 %
La rentabilité de chaque zone géographique a nettement progressé en 2007, notamment celle de la zone « Reste du Monde ».
La contribution de cette zone, en valeur absolue, a atteint le même niveau que l’Amérique du Nord.

Forte croissance du résultat net par action : +13% Compte de Résultat consolidé
Du résultat d’exploitation au résultat net hors éléments non récurrents
M€ 31.12.2006 31.12.2007 Evolution
Résultat d'exploitation 2 541 2 827 +11,3 %
Charges et produits financiers - 120 - 182  
Dividendes Sanofi-Aventis 218 250  
Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence - 1 -  
Résultat avant impôt hors éléments non récurrents 2 638 2 896 +9,8 %
Impôt sur les résultats hors éléments non récurrents - 803 - 856  
Intérêts minoritaires - 1 - 1  
Résultat net part du groupe hors éléments non récurrents (1) 1 833 2 039 + 11,2 %
BNPA (2) (en euro) 2,98 3,36 +13,0 %
Résultat net part du groupe 2 061 2 656 +28,9 %
Résultat net dilué par action part du groupe (€) 3,35 4,38 +30,9%
Nombre d’actions moyen dilué 615 723 220 606 012 471  
(1) Le résultat net part du groupe hors éléments non récurrents exclut les plus ou moins values sur cessions d’actifs à long terme, les dépréciations d’actifs, les coûts de restructuration, les effets d’impôts associés et les intérêts minoritaires
(2) Part du groupe par action dilué, hors éléments non récurrents
Le coût de lÂ’endettement financier a augmenté, passant de 116 millions à 174 millions dÂ’euros en 2007. CÂ’est la conséquence du financement des acquisitions réalisées, de lÂ’augmentation des taux dÂ’intérêts aux USA et en Europe ainsi que de la poursuite du plan de rachat dÂ’actions.

Le dividende reçu de Sanofi-Aventis s’est élevé à 250 millions d’euros, en croissance de 15% par rapport à 2006.
L’impôt s’est élevé à 856 millions d’euros. Le taux d’impôt s’est établi en 2007 à 29,5%, en diminution par rapport à 2006 où il ressortait à 30,4%.

Au total, après intérêts minoritaires, le résultat net hors éléments non-récurrents s’est élevé a 2 039 millions, en croissance de 11,2%.

En intégrant l’effet relutif des rachats d’actions, le bénéfice net par action se monte à 3,36 euros, en croissance de 13,0%.

Impact des taux de change : à taux de conversion identiques, c'est-à-dire avec l’année 2006 retraitée aux taux constatés en 2007, la croissance du bénéfice net par action serait ressortie à +15,9%. Ce calcul fait apparaître l’impact significatif sur le résultat du Groupe des fortes évolutions monétaires de l’année 2007


Progression exceptionnelle du résultat net part du groupe : +28,9% Compte de résultat consolidé
du résultat net hors éléments non récurrents au résultat net
En M€ 31.12.2006 31.12.2007 Evolution
Résultat net part du groupe hors éléments non récurrents 1 833 2 039 +11,2 %
Eléments non récurrents 228 617 N.C.
Résultat net part du groupe 2 061 2 656 +28,9 %
Par action dilué(€) 3,35 4,38 +30,9 %
Après prise en compte des éléments non récurrents, principalement la plus-value de cession de titres Sanofi-Aventis intervenue le 14 novembre 2007, le résultat net part du Groupe s’élève à 2 656 millions d’euros, en croissance de près de 29 %.

Forte croissance de la Marge Brute dÂ’Autofinancement : +12,9%

La marge brute d’auto-financement au 31 décembre 2007, s’élève à 2 720 millions d’euros, en croissance de près de 13 %.
La variation du besoin en fonds de roulement est restée très contenue à 76 millions d’euros. Les investissements, à 776 millions d’euros sont en décroissance légère par rapport au chiffre d’affaires à 4,5% au lieu de 4,7% en 2006.

La dette nette au 31 décembre 2007, ressort à 2 373 millions d’euros, en diminution de près d’1 milliard d’euros par rapport au 31 décembre 2006. Le taux d’endettement diminue de manière sensible pour s’établir à 17,4%.
(voir en annexe, le tableau III bilans consolidés comparés)

Dividende proposé en Augmentation de +16,9%

Le Conseil dÂ’Administration a décidé de proposer à lÂ’Assemblée Générale des actionnaires du 22 avril 2008, dÂ’approuver un dividende de 1,38 € par action en augmentation de + 16,9 % par rapport au dividende payé en 2007

Evènements importants de la période

Cession de 1,8% du capital de Sanofi-Aventis :

Le 14 novembre 2007, L’Oréal a cédé une participation de 1,8% du capital de Sanofi-Aventis, soit environ 25 millions d’actions. Le produit de cette opération, à l’issue de laquelle le groupe détient 8,7% du capital de Sanofi-Aventis, s’est élevé à 1,5 milliard d’euros.


Acquisitions de la période :

- Le 12 avril 2007, L’Oréal USA, filiale de L’Oréal a acquis 100% du capital de Beauty Alliance, dans laquelle elle détenait une participation minoritaire de 30% depuis juillet 2006. Beauty Alliance est l’un des tout premiers distributeurs américains de produits professionnels aux salons de coiffure.

- Le 9 mai 2007, L’Oréal USA, filiale de L’Oréal a acquis la société PureOlogy Research, marque américaine de soins capillaires professionnels de haut de gamme.

- Le 11 juillet 2007, L’Oréal USA, filiale de L’Oréal a acquis 100% du capital de Maly’s West, 3ème distributeur américain de produits professionnels aux salons de coiffure.

- Le 15 novembre 2007, L’Oréal a conclu un accord en vue d’acquérir 100% du capital de Canan, société turque de produits capillaires (cette acquisition ayant été réalisée le 25 janvier 2008).

- Le 12 décembre 2007, L’Oréal a signé avec la société américaine Light Bio Science un accord de collaboration en vue de développer des appareils de photomodulation destinés aux soins de la peau.


Rachats d’actions effectués en 2007 :

En application des autorisations votées par les assemblées générales des 25 avril 2006 et 24 avril 2007, le Groupe a procédé, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2007, au rachat de 15,4 millions de ses propres actions pour un montant total de 1,34 milliard d’euros. «Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres L’Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L’Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet www.loreal-finance.com.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.»

Contacts à L'OREAL

Actionnaires Individuels et Autorités de Marché
M. Jean-Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
[email protected]

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Caroline MILLOT
Tél. : 01.47.56.86.82
[email protected]

Journalistes
Mme Guylaine MERCIER
Tél. : 01.47.56.40.24
[email protected]

Standard
Tél : 01.47.56.70.00



Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, http://www.loreal-finance.com, ou sa version mobile sur votre téléphone portable, http://mobile.loreal-finance.com, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).

Lire le communiqué en PDF

Extraits des comptes consolidés