Le Conseil d'Administration de L'OREAL s'est réuni le 22 avril 1997. Après avoir entendu les rapports des Commissaires aux Comptes, il a arrêté définitivement les comptes consolidés du groupe pour l'année 1996, sans changement par rapport aux résultats provisoires qui avaient été communiqués le 27 février 1997 et qui sont rappelés ci-dessous :
MF = en milliards de francs 1996 en % par rapport à 1995
Chiffre d'affaires consolidé 60,3 MF + 13,1 %
Résultat d'exploitation 7,3 MF + 17,6%
Bénéfice avant impôt,
participation et plus ou moins values
6,6 MF + 12,7%
Résultat net opérationnel part du groupe 3,7 MF + 10,3%
Grâce à l'amélioration du résultat d'exploitation de la branche cosmétique et l'accroissement sensible de la rentabilité des activités pharmaceutiques, le résultat d'exploitation du groupe a progressé de 17,6 %. Malgré la charge financière résultant de l'acquisition des nouvelles filiales (MAYBELLINE, JADE, INTERBEAUTY, HENNING BERLIN et GIULJANI S.A.), le résultat avant impôt et participation a augmenté de 12,7 %, soit une progression supérieure à 10 % pour la douzième année consécutive.

Compte tenu de l'augmentation de l'impôt sur les sociétés ainsi que de la part des minoritaires, le résultat net opérationnel consolidé, part du groupe, s'est accru de 10,3 %, à 3,7 milliards de francs.

ACTIVITE PAR BRANCHE

COSMETIQUE

Le chiffre d'affaires cosmétique consolidé s'est établi à 49 milliards de francs, soit 81,2 % de l'activité du groupe.
Chiffre d'affaires consolidé par division
cosmétique (en milliards de francs)
1995 1996
Produits " Public " 21,9 26,2
Parfums et Beauté 12,7 13,5
Coiffure
5,5 5,8
Cosmétique Active 2,7 2,7
Autres cosmétiques 0,5 0,8
Produits "Public"

Cette division a poursuivi son développement avec une croissance de son chiffre d'affaires de 9 % en données comparables et de 20 % en données publiées, grâce notamment à l'acquisition de MAYBELLINE. Ses principales signatures sont : L'Oréal Paris, Gemey Paris, Maybelline New York, Laboratoires Gantier Paris et LaScad.

Parfums et Beauté
La division a enregistré des gains substantiels de parts de marché, en particulier en Asie, en Amérique du Nord et dans les pays de l'Est. Ce sont les produits de soins et de maquillage qui ont connu les plus fortes progressions. Les principales marques sont : Lancôme, Helena Rubinstein et Biotherm. Dans les parfums, il s'agit de Ralph Lauren, Giorgio Armani, Cacharel, Paloma Picasso, Lanvin et Guy Laroche.

Coiffure
La division a accentué sa croissance et renforcé sa position de leader mondial. Elle a progressé de 30 % en Amérique Latine, 25 % en Asie et triplé son chiffre d'affaires en Europe de l'Est. Ses grandes marques sont : L'Oréal Professionnel, Kérastase, Redken et Inné.

Cosmétique Active
La politique de recentrage sur la dermocosmétique de santé et le lancement de produits à forte valeur ajoutée technologique sur un plan international ont commencé à porter leurs fruits en 1996. Les marques de la division sont : Vichy, Phas et La Roche-Posay.

DERMATOLOGIE

Le chiffre d'affaires de GALDERMA a, pour la première fois, dépassé le milliard de francs, dont 92 % hors de France. Différine®, nouveau médicament pour le traitement de l'acné, a connu un très vif succès dans tous les pays où il a été lancé.

SYNTHELABO

En 1996, le chiffre d'affaires de SYNTHELABO s'est élevé à 10,43 milliards de francs en progression de 11,9 % en données publiées et 11,5 % en données comparables.
En 1996, SYNTHELABO a renforcé sa présence à l'étranger où la société a réalisé 63 % de son chiffre d'affaires. Ses sept produits stratégiques (Stilnox®, Tildiem®, Dogmatil*, Aspégic*, Xatral*, Tiapridal et Solian®) ont représenté 52 % de son chiffre d'affaires en pharmacie.

DIVIDENDE

Le Conseil d'Administration de L'ORÉAL proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires la distribution d'un dividende net de 14 F assorti d'un avoir fiscal de 7 F, soit un dividende brut de 21 F. Ce dividende sera versé le 1er juillet 1997.
Le dividende ainsi proposé se compare à un dividende net de 13,30 F versé l'année dernière et s'applique à un nombre d'actions augmenté de 10 % du fait de l'attribution le 1er juillet 19% d'une action gratuite pour dix.
Au total le dividende net augmente de 15,8 % par rapport à l'an passé, compte tenu des actions gratuites également bénéficiaires de ce dividende.