Chiffre d'affaires 2002 : + 8,9 % en données comparables. Une croissance annuelle forte confirmée au 4ème trimestre.

Le chiffre d'affaires consolidé de L'OREAL au 31 décembre 2002 a atteint 14,3 milliards d'euros.

Année record en croissance comparable

A données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de changes identiques, la croissance du chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est élevée à + 8,9 %.

Comme prévu, la croissance comparable, déjà forte à fin juin, s'est améliorée. L'année se termine conformément aux anticipations du groupe.

L'effet de change sur la conversion du chiffre d'affaires des filiales étrangères, négatif de - 2,5 % pour les six premiers mois, s'est amplifié à - 4,8 % pour l'ensemble de l'année 2002.

L'impact des changements de périmètre de consolidation a été faible : - 0,1 %.

En données consolidées, la croissance ressort à + 4%.

Le chiffre d'affaires des deux principales branches a été le suivant :
En millions
d'euros
Progression (en %)
    A données
consolidées
A données
comparables
Cosmétique 13 952 +4,2 % +8,7 %
Dermatologie(1) 321 +9,9 % +17,8 %
(1) Part revenant au groupe, soit 50 %

Très forte croissance au 4ème trimestre

Le groupe rappelle que la performance d'un trimestre doit être relativisée et analysée dans une perspective annuelle.

A données comparables, la croissance au quatrième trimestre est très forte : + 10 %. L'effet de change sur ce quatrième trimestre a été négatif de - 8,1 % et le chiffre d'affaires consolidé est en progression de + 2,3 %.

Il convient de noter la forte performance des activités dans le luxe et en Amérique du Nord.

Dans la branche cosmétique, la croissance à données comparables a évolué comme indiqué ci-dessous :

Progression du chiffre d'affaires cosmétique en données comparables (en %)

Rappel
 9 mois 
4ème
trimestre
Année
2002
Par divisions      
Produits Professionnels +9,5 +8,4 +9,2
Produits Grand Public +9,3 +9,4 +9,2
Produits de Luxe +5,2 +10,8 +6,7
Cosmétique Active +11,1 +9,0 +10,5
Total cosmétique +8,4 +9,8 +8,7
       
Par zones      
Europe de l'Ouest +6,1 +5,8 +6,1
Amérique du Nord +4,2 +10,3 +5,6
Reste du monde +23,1 +18,9 +21,8
Total cosmétique +8,4 +9,8 +8,7
En Europe de l'Ouest, la croissance s'élève à + 6,1 %, en nette progression par rapport aux années précédentes avec notamment des croissances de + 12% au Royaume-Uni, + 5% en France ou + 9% en Espagne.

En Amérique du Nord, la croissance atteint + 5,6 % pour l'ensemble de l'année, soit un niveau identique à celui de 2001 en dépit d'une conjoncture difficile.

Dans le reste du monde, après deux années de croissance élevée, L'Oréal réalise de nouvelles fortes progressions : + 21,1 % en Asie, + 22,5 % en Amérique latine et + 30,3 % en Europe de l'est.

On peut noter une très forte croissance de L'Oréal dans les pays suivants : Chine (+ 61 %), Corée (+ 30 %), Russie (+ 61 %), Brésil (+ 50 %).

Innovation et internationalisation alimentent la croissance interne

Les avancées technologiques de la recherche L'Oréal ont soutenu une politique systématique d'innovations produits qui a permis aux marques du groupe :
  • de renforcer leurs positions dans leurs métiers stratégiques. Le soin de la peau avec Visible Results de L'Oréal Paris, la ligne Garnier Skin Naturals, Prodigy de Helena Rubinstein, Oligo 25 de Vichy ou Effaclar K de La Roche-Posay. La coloration des cheveux avec Feria Booster de L'Oréal Paris et Majirouge Mix + de L'Oréal Professionnel. Dans le maquillage, Water Shine Diamonds fait de Water Shine le premier rouge à lèvres du monde. Enfin, le parfum avec Sensi de Giorgio Armani ;
  • mais aussi d'élargir leur territoire en abordant de nouveaux métiers, comme pour Biotherm avec le lancement de la gamme de maquillage Skin Loving Colors dont les premiers résultats sont très prometteurs ;
  • de séduire de nouvelles jeunes consommatrices avec notamment le rouge à lèvres Juicy Tubes de Lancôme ;
  • de répondre à de nouveaux besoins des consommateurs avec Elsève Liss Intense de L'Oréal Paris et d'ouvrir de nouveaux créneaux de service avec les gammes Elasto Curl de Kerastase ou Sleek Look de Matrix.

Confiance pour les résultats

M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général de L'OREAL, a déclaré : " L'incidence des fluctuations monétaires a été très pénalisante. A l'inverse, la croissance du chiffre d'affaires à données comparables a réservé de bonnes surprises. Au total, ces chiffres devraient permettre de confirmer nos anticipations de résultats pour l'ensemble de l'exercice ".