Assemblée générale mixte des Actionnaires

L'Assemblée Générale Mixte des Actionnaires de L'OREAL s'est réunie le mardi 1er juin 1999 sous la présidence de M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général.

L'Assemblée a approuvé les comptes sociaux et examiné les comptes consolidés de l'exercice 1998. Le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 75,42 milliards de francs (11,5 milliards d'euros). Le résultat net opérationnel à la part du groupe a atteint 4,7 milliards de francs (0,7 milliards d'euros), faisant ressortir un Bénéfice Net par Action et Certificat d'Investissement de 69,72 francs (environ 10,63 euros), soit une augmentation de + 12,1 %.

L'Assemblée a décidé la distribution d'un dividende net de 18,50 francs par action et certificat d'investissement qui, par décision de Conseil d'Administration, sera payé le mardi 15 juin 1999 chez tout intermédiaire financier. La croissance de ce dividende par rapport à 1997 est de 15,6 %.

L'Assemblée a renouvelé les mandats d'administrateurs de Mme Liliane BETTENCOURT et de M. Edouard de ROYERE pour une durée de quatre ans qui expirera lors de l'Assemblée Générale Ordinaire statuant sur les comptes de l'an 2002.

L'Assemblée a également nommé M. Etienne BORIS comme suppléant de M. Pierre COLL, Commissaire aux Comptes.

Par ailleurs, elle a donné l'autorisation à L'OREAL de racheter éventuellement ses propres actions dans la limite de 6 % du nombre de titres composant le capital.

En outre, dans son caractère extraordinaire, l'Assemblée a :

  • approuvé la reconstitution des certificats d'investissement et des certificats de droit de vote en actions ;

  • décidé de convertir le capital de L'OREAL en euros le portant à 135 212 432 euros, le nominal de l'action passant à 2 euros ; autorisé le Conseil d'Administration à consentir des options d'achat d'actions de la société L'OREAL dans la limite globale de 4 % du capital ;

  • autorisé le Conseil d'Administration à annuler des actions acquises par la société dans le cadre de rachats éventuels de ses propres actions ;

  • adopté les modifications statutaires afin d'élargir l'objet social aux opérations de trésorerie, de prévoir le vote des usufruitiers dans les Assemblées Ordinaires et Extraordinaires et d'harmoniser les statuts avec les nouvelles dispositions légales.