Assemblée générale mixte des actionnaires

Résultat net : + 15,1 %
Dividende : 3,40 euros + 20,5 %
Division de l'action par dix

L'Assemblée Générale Mixte des Actionnaires de L'ORÉAL s'est réunie le mardi 30 mai 2000 sous la présidence de M. Lindsay OWEN-JONES, Président-directeur général. Celui-ci a déclaré : " 1999 a été, pour L'ORÉAL, une année exceptionnelle, en réalité la meilleure année de croissance de la décennie. Vu la bonne progression du groupe au premier trimestre 2000, je crois pouvoir dire que nous sommes partis pour une année excellente".

L'Assemblée Ordinaire a approuvé les comptes sociaux et examiné les comptes consolidés de l'exercice 1999. Le chiffre consolidé s'est élevé à 70,52 milliards de francs (10,75 milliards d'euros). Le résultat net opérationnel à la part du groupe a dépassé 5,4 milliards de francs (823 millions d'euros), faisant ressortir un Bénéfice Net Par Action de 80,28 francs (environ 12,24 euros), soit une augmentation de + 15,1 %, soit une croissance à deux chiffres pour la quinzième année consécutive.

L'Assemblée a décidé la distribution d'un dividende net de 3,40 euros par action (soit environ 22,30 francs) qui, par décision du Conseil d'Administration, sera payé le 15 juin 2000 chez tout intermédiaire financier. La croissance de ce dividende par rapport à 1998 est de 20,5 %.

L'Assemblée a, également, nommé deux nouveaux administrateurs. D'une part , M. Michel SOMNOLET, en remplacement de M. CASTRES SAINT MARTIN, exercera ses fonctions pour la durée du mandat de son prédécesseur restant à courir et qui expirera lors de l'Assemblée Générale Ordinaire tenue en 2002. D'autre part, M. Rainer E.GUT, en remplacement de M. Helmut MAUCHER, qui ne souhaitait pas que son mandat soit renouvelé, est nommé pour une durée de quatre ans qui expirera lors de l'Assemblée Générale Ordinaire tenue en 2004.

Par ailleurs, l'Assemblée a renouvelé l'autorisation donnée au Conseil pour 18 mois de racheter éventuellement les propres actions de la société dans la limite de 6 % du nombre de titres composant le capital, ainsi que celle d'émettre des obligations en une ou plusieurs fois dans un délai de cinq ans.

En outre, dans son caractère extraordinaire, elle a :

- décidé une division du nominal des actions existantes en dix actions nouvelles, qui prendra effet le 3 juillet 2000 ;
- et renouvelé l'autorisation d'augmenter le capital soit par émission d'actions en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription, soit par incorporation de réserves.