Etre reconnu et récompensé : Pour L’Oréal, chacun doit être respecté et récompensé pour ses efforts, son implication, sa contribution à la performance de l’entreprise. Cette philosophie guide la politique de rémunération du groupe, partout dans le monde.

En accord avec sa mission et ses valeurs, L’Oréal reconnaît et récompense la contribution de chacun des collaborateurs au développement de l’entreprise en proposant des rémunérations attractives et un programme d’intéressement mondial, ainsi que des avantages sociaux clés. Cette politique s’applique à l’ensemble des effectifs mais sa mise en œuvre peut varier selon la réglementation, la culture et les pratiques locales.
 
DES RÉMUNÉRATIONS COMPÉTITIVES PAR RAPPORT AU MARCHÉ
Les rémunérations sont régulièrement réajustées en tenant compte du marché, des performances individuelles et de la maîtrise du poste, des qualifications et de l’expérience. La structure des salaires locaux est régulièrement évaluée au vu du marché externe mais aussi des niveaux de salaire pratiqués en interne à responsabilités, compétences et expériences égales.
 
DES RÉCOMPENSES MOTIVÉES PAR LA PERFORMANCE
La culture de L’Oréal est tournée vers la performance. Notre politique de rémunération reflète précisément cette culture, avec des bonus qui récompensent un haut niveau de performance individuelle et d’implication personnelle, ainsi que les performances d’équipe et de business units. Ce dispositif de bonus est aujourd’hui en phase de déploiement dans tous les pays où L’Oréal opère. Par ailleurs, le groupe a créé un programme mondial d’intéressement (WPS, Worldwide Profit Sharing programme) qui permet aux employés de partager les fruits du succès de leur pays. Enfin, il investit dans la sécurité à long terme de ses collaborateurs, en s’engageant à proposer des avantages sociaux (qui peuvent inclure la retraite, les soins médicaux, l’assurance décès et invalidité) et d’autres avantages divers conformes aux régulations et aux pratiques de chaque pays, qui viennent compléter les régimes obligatoires.